DCT Fest, les horaires

Samedi

Paramnesia 18h00 – 18h30
Doomsister 18h45 – 19h15
Télécommande 19h30 – 20h00
Bokanovsky 20h15 – 20h45
Whoresnation 21h00 – 21h30
Distress 21h45 – 22h30
Ten Volt Shock 22h45 – 23h30
Kokomo 23h45 – 00h30
Red Apollo 00h30 – 1h15
Télédétente666 1h15 –

Dimanche

Oak 16h30 – 17h00
Century 17h15 – 17h45
Malaise 18h00 – 18h30
Child Meadow 18h45 – 19h15
Adelitas 19h30 – 20h15
Youth Avoiders 20h30 – 21h00
Die!Die!Die! 21h15 – 22h00
Asidefromaday 22h15 – 23h00

Publicités

Les derniers noms !

Il manquait encore quelques noms pour bien compléter l’affiche du DCT Fest. Les voici :

Télédétente 666
Guitares criardes, boîte à rythme et ambiance torturée. Télédétente vous fera danser jusqu’à l’aube !

Aside from a day
Les bisontins reviennent avec un troisième album d’un post hardcore puissant et apocalyptique. Attention ça va être terriblement bon et fort.

Youth Avoiders
Les parisiens viennent tout juste de sortir leur premier très bon LP, un punk harcdcore frais et dansant, dans le même esprit que Dean Dirg.

Die!Die!Die!
Vous avez écouté l’album « Form » jusqu’à épuisement et vous voilà dans le même état avec « Harmony » ? Ça tombe bien, le groupe viendra faire la fête avec nous ! L’effacité du post-punk mêlée à la fraîcheur de la pop.

Oak
Les strasbourgeois vous feront voyager sur « Le Voyage dans la Lune » de Georges Méliès. Du post rock à feuille en ciné-concert qui s’annonce magique et unique.

Paramnesia
Après une très longue pause, le groupe strasbourgeoise revient ! Quelques changements de line-up, des nouvelles compos et une première tournée avec Deuil récemment, Paramnesia joue un back metal atmosphérique ultra dark et terriblement efficace.

Black, crust & noise !

Nos deux prochains soirées vont êtres (très) lourdes :

18 avril :

This Gift is a Curse (post black de Suède, terrible)
No Omega (punk hardcore de folie)
Palm Reader (punk hardcore violent et douloureux)
Oaken (post hardcore lourd et violent)

5€, à partir de 20h au Molodoï à Strasbourg

28 avril :

La Casa Fantom (crust hardcore qui fera trembler les murs, de Finlande)
CaptainPopaptain (heavy doom qui devrait aussi faire trembler les murs, de Frankfurt)
Le Commander Keen (duo basse batterie de Strasbourg, très noisy et efficace)
Cheapchaser (noise ensoleillé, de Toulouse)
Richard Durn (anarcho crust de Nancy)

5€, à partir de 19h au Molodoï à Strasbourg

casa-fantom-fly

DCT fête ses 10 ans !

Le Temps des Mobylettes @ Erstein le 25/01/2009,
by Jenny / Bruit Silencieux

Dream Comes True est né en pleine cambrousse, quelque part entre deux champs de betteraves.

Après de nombreux Emo Show dans des salles improbables (Stand de Tir, Tennis Club) et des dizaines de concerts à la très célèbre Salle de l’APP à Erstein pour des after eurodance mémorables, Dream Comes True emménage à Strasbourg pour faire (re)bouger le Molodoï.

Le 14 février 2013 l’asso fêtait ses 10 ans d’existence, en même temps que le passage de Reiziger à Strasbourg, une jolie coïncidence pour ses deux emo-événements.

Dream Comes True vous invite à faire la fête avec ses groupes et ses copains pendant deux jours ! Le DCT Fest se déroulera les 29 et 30 juin au Molodoï à Strasbourg (à la maison quoi), on espère que le rendez-vous est déjà pris de votre côté.

Le programme n’est pas encore définitif, mais on y retrouvera (entre autre) :
– des concerts
– atelier de sérigraphie
– projection / débats
– expositions de photos / affiches sérigraphiées
– distros
– tables de presse
– vegan food
– after party – Eurodance
– de la bière
– du DIY
– mais surtout de la joie et de la bonne humeur !

 

DISTRO :

Si vous gérez une distro et que vous avez envie de poser vos bacs de vinyles, n’hésitez pas à nous contacter !

If you run a distro and want to expose it during the festival, you can contact us !

Encore un nouveau site

Dream Comes True quitte free et son maudit serveur pour se faire héberger directement sur WordPress.com. OK le thème n’est pas orignal pour un sou (thème gratuit qu’on ne peut pas trop personnaliser) mais au moins tout fonctionne bien.

La partie LABEL est aussi en ligne, enfin ! Vous pouvez donc (re)découvrir toutes les sorties de DCT records et faire du shopping sur la distro.

À très bientôt, autour d’une bière avec du bon son dans les oreilles.